italiano | english

L’initiation à la musique lui arrive de son père violiniste. A quattre ans il commence à jouer du violon. A six ans, débuttent les études de la musique e du piano.
Sous l’enseignement du M° Libero Barni il obtient son diplôme de pianiste avec le maximum de points auprês du Conservatoire de S. Cecilia.
Il étudie composition avec le M° Angelo Francesco Lavagnino dont il deviendra un ami fraternel et, collaborant avec lui, il apprend les secrets de la techique cinématographique suivant les cours que le M° Lavagnino donne auprès de l’Académie Chigiana à Siena.

Passionné de jazz il sera durant des anneées le jazzman le plus apprécié en Italie. Il est invité à représenter l’Italie au Festival International de Jazz à la Salle Playel de Paris.Durant cette période il jouera avec les jazzman les plus qualifiés au monde (Duke Ellington, Louis Armstrong, Miles Davies, Chet Baker, Stephan Grappelli, Django Reinhardt, et d’autres).

L’Académie de S. Cecilia, en commémoration de l’anniversaire de la mort de George Gershwin, organise sous la direction du M° Willy Ferrero et avec l’Orchestre de S. Cecilia, auprès de la Baslique de Massenzio, le Concert en Fa et Rhapsodie en Blue qu’il exécute en tant que soliste. Successivement il tiendra deux concerts auprès du Théâtre S. Carlo de Naples.

Il fait partie des musiciens les plus éclectiques de notre temps. Sa musique touche tous les domaines.

Pour le cinéma il compose la musique de plus de trois cents bandes sonores, en collaboration avec les plus grands metteurs en scène : De Sica, Monicelli, Scola, Magni, Risi, Pietrangeli, Vicario, Lattuada, etc.

Pour Garinei et Giovannini, il compose la musique des comédies musicales "Il Rugantino" (représentée aussi à Broadway), « Ciao Rudy » (Marcello Matroianni), "Aggiungi un posto a tavola" (représentée dans tout le monde de Londres à Vienne, de Madrid à Moscou, de Buenos Aires à Rio de Janeiro), "Accendiamo la lampada", "Bravo!", "Se il tempo fosse un gambero ".

Il compose, toujours pour le théâtre, pour la régie de Mario Missiroli, e la collaboration de Tullio Kezich, « L’impresario delle Smirne » di Carlo Goldoni, transformée en comédie musicale.

Il a écrit pour le M° Franco Petracchi "Sconcerto", Suite pour contrebasse et orchestre. Exécuté à S. Cecilia avec l’Orchestre de S. Cecilia dirigé par le M° Daniel Oren.

Pour le nouvelle Auditorium, "Puppet" Scherzo pour violon , instruments à cordes, piano et
percussion. Ex écuté par le M° Massimo Quarta avec l’Orchestre de S. Cecilia sous la ditection du M° Gilbert Varga.

Il est Accademic de Saint Cecilia

Rome 2 Septembre 1917 - 1 mars 2013

realizzato da UbyWeb&Multimedia